Depuis quand existe-t-il un enseignement publiciste en Syrie ?

ParEquipe syrienne

Depuis quand existe-t-il un enseignement publiciste en Syrie ?

L’enseignement du droit a commencé avant même la naissance de l’État syrien moderne. Une école de droit a été fondée à Beyrouth en octobre 1913 pendant l’occupation ottomane. Pendant la 1ère Guerre mondiale et jusqu’à la fin de 1818, l’École a été transférée à Damas et ensuite rétablie de nouveau à Beyrouth. La volonté de la refondation d’une école syrienne de droit s’est manifestée dès la naissance de l’État syrien le 7 mars 1920.

Au départ, l’enseignement du droit s’est limité au droit privé. Ce n’est qu’à partir de 1930 qu’une matière de droit public fut créée, en même temps qu’une autre matière relative aux libertés fondamentales. Une section du droit public fut également instituée.

En application de la Loi n° 148 de 1959, l’École de droit, devenue la Faculté de droit de l’Université de Damas à partir de 1946, a ouvert un diplôme (DEA – bac+5) en droit public, un autre en sciences administratives et financières et le diplôme de doctorat en droit (1ère thèse soutenue en 1968). Les DEA ont été remplacés par des masters (bac+6) par la Loi n° 6 du 4/01/2006 portant sur l’organisation des universités.

Par la décision du Ministre de l’enseignement supérieur n° 5 du 10/2/2008 portant sur le programme des études supérieures en droit, les masters en droit public sont désormais celui du droit public général, celui des sciences administratives et financières et enfin celui du droit international (public et privé).

À propos de l’auteur

Equipe syrienne author

Texte élaboré par l'équipe syrienne du Laboratoire Méditerranéen de Droit Public dont le représentant est le Dr. Ayham ALATA. Actuellement ATER à l'Université de Franche-Comté, il a précédemment été Maître assistant à la Faculté d’Economie, Université de Tichrine, Lattaquié (en Syrie).

Laisser un commentaire